Madagascar – Sénégal : « L’eau potable dans mon village! »

Dans de nombreux pays la mortalité et l’incidence des maladies proviennent plus de la contamination des eaux existantes que de l’absence d’eau. La seule eau disponible est souvent une eau de surface boueuse et souillée, impropre à la consommation humaine. Les populations les plus démunies n’ont pas accès à l’eau potable.

Le défi est d’apporter à ces populations une solution concrète, économique et facile à mettre en oeuvre. La Solution Aquasure Développement a été développée et testée depuis 2008 auprès de populations rurales de Madagascar et du Sénégal pour répondre à ces objectifs. Géneratrice d’emplois et de revenus, elle repose sur un modèle marchand ou l’eau paie l’eau. Totalement intégrée à la vie du village, elle nécessite un investissement en capital réduit, des coûts de maintenance faibles et s’appuie sur un opérateur privé et une campagne d’éducation approfondie.

 

Avant

La Solution Aquasure Développement repose sur 4 piliers:

  1. L’opérateur privé, homme ou femme issu(e) du village, sélectionné(e) et formé(e) pour traiter et vendre l’eau potable à un prix accessible. Il/elle génère un revenu journalier.

2. L’unité de traitement Aquasure, véritable usine de poche, totalement manuelle, simple et robuste, raccordée directement à l’eau de surface souillée, elle permet de produire jusqu’à 1000 L/ batch en une heure.

 

3. La TAB200, première pastille développée par Aquasure, elle permet de traiter 200L d’eau turbide souillée au moyen d’une double action séquencée (1. clarification, puis 2. désinfection).

4. La campagne d’éducation et de sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement. Elle structure et accompagne la Solution Aquasure Développement auprès de toute la population pour favoriser l’adhésion du plus grand nombre.

La mise en place et le suivi aisé de ces 4 piliers garantit l’accès durable à l’eau potable.